Collection des Histoires de 

TRADITIONS

HALLOWEEN

LES CONTES D'HALLOWEEN

 

En dépit de son nom d'origine chrétienne et anglaise, la grande majorité des sources présentent Halloween comme un héritage de la fête païenne de Samain qui était célébrée au début de l'automne par les Celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an. Halloween est ainsi connue, jusqu'à nos jours, sous le nom de : Oíche Shamhna, en gaélique.

 

Elle est une fête très populaire en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles où l'on trouve de nombreux témoignages historiques de son existence. Jack-o'-lantern, la lanterne emblématique d'Halloween, est elle-même issue d'une légende irlandaise.

C'est à partir du 8ème siècle, sous le pape Grégoire III (731-741) et, au siècle suivant, sous le pape Grégoire IV (827-844), que l'église catholique déplace la fête de la Toussaint, qui pouvait se fêter jusqu'alors après Pâques ou après la Pentecôte, à la date du 1er novembre, christianisant ainsi la fête de Samain (Il en va de même pour les fêtes de noël, mais c'est une autre histoire...)

La fête d'Halloween est introduite aux États-Unis et au Canada après l'arrivée massive d'émigrants irlandais et écossais notamment à la suite de la Grande famine en Irlande (1845-1851). Elle y gagne en popularité à partir des années 1920, et c'est sur le nouveau continent qu'apparaissent les lanternes Jack-o'-lanterns, confectionnées à partir de citrouilles, d'origine locale, en remplacement des navets utilisés en Europe.

Halloween est aujourd'hui célébrée principalement en Irlande, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande et, dans une moindre mesure, dans de nombreux autres pays. La tradition moderne la plus connue veut que les enfants se déguisent avec des costumes effrayants à l'image des fantômes, des sorcières, des monstres ou des vampires et aillent sonner aux portes en demandant des friandises avec la formule : Trick or treat ! qui signifie « des bonbons ou un sort ! ». La soirée peut également être marquée par des feux de joie, des feux d'artifices, des jeux d'enfants, la lecture de contes horrifiques ou de poèmes d'Halloween, la diffusion de films d'horreur mais aussi la tenue de messes anticipées de la Toussaint dans sa composante strictement religieuse.

N'étant pas friande de contes horrifiques, je démarre ce thème avec précaution par égard aux enfants, et parcourt davantage des histoires british, d'aspect morale. Donc, pas de panique, le titre "CONTES D'HALLOWEEN" est purement trompeur pour vous attirer jusqu'ici et découvrir d'autres cultures. CQFD...

VISITEURS

ADMIN  |  © 2001-2020  |  CONCEPTION DU SITE MARIEKLUNA CONTACT | CGUV