LES BIENFAITS DES CONTES DE FÉES

Légendes, coutumes et sociologie 

Les enfants aiment les contes de fées. Leur contenu est une nourriture pour l'âme qui vient se rappeler d'un savoir perdu que l'Esprit veut lui rendre.

 

L'Esprit humain et l'Âme descendent de leurs plans respectifs Source et Astral pour vivre dans un corps d’argile. Lorsque les enfants grandissent, ils doivent se réconcilier avec le monde terrestre et les contes de fées nous offrent une image objective de ce processus. Mais ils nous font aussi partager l'expérience d'une réalité  matérielle. Avant que l'intelligence ne se développe, l’enfant n'est pas vraiment capable de pensée conceptuelle et accueille mieux en lui les connaissances lorsqu’elles se présentent sous la forme d'images picturales.

 

Dans ses « pensées directrices », Rudolf Steiner écrit : « pour la sécurité des sentiments et un fort déploiement de sa volonté, l'homme a besoin d'une connaissance du monde invisible. Cependant, s’il est capable de ressentir puissamment la grandeur et la beauté du monde matériel, ce monde ne lui procure aucune réponse à la question de son être propre ». Les contes de fées apportent cette connaissance aux enfants sous la forme où elle peut être assimilée suivant les âges.


La logique de l'involution humaine veut que les histoires soient réservés aux premières années de l’enfance, disons jusqu’à six ou neuf ans, même s’il n'y a pas vraiment de limites d'âge, car bien des adultes prennent plaisir à les lire ou les écouter.


Le site "MarieKluna"  explique le contexte des histoires, dont les résumés sont donnés dans chaque fiche, tout en proposant certaines interprétations. Nous ne prétendons pas à l'omniscience. Il peut y avoir d'autres interprétations qui seraient tout aussi valables. Il faut également souligner que dans certains cas, il est difficile d'être précis sur bien des points. Ces explications ne sont pas bien sûr, destinées aux enfants. Ils doivent entendre les contes en premier lieu et vivre dans les images que leur imagination crée. Ils pourront les écouter, pour eux-mêmes, à un stade ultérieur de leur vie. Nous sommes, pour notre part en tant que storyteller, tout à fait conscients de leur signification profonde.

 

Aujourd'hui, plus que jamais, les contes de fées devraient trouver une place dans l'éducation. Ils contrent les effets destructeurs de la vie moderne sur l'âme : la laideur, la vacuité, la cacophonie, la violence, les errances de la pensée matérialiste et les pollutions telles que les excès de la télévision, l'internet et les déviances des réseaux sociaux.

En plus de fournir un arrière-plan solide à la vie et de décrire des événements cosmiques, les contes enseignent le respect, l'intelligence supramentale, le savoir et la paix dans un monde qui souffre d'émotions, de mémoires et de pensées psychologiques manipulées. Il suffit, pour s’en rendre compte, de remarquer le soupir de satisfaction d'un enfant quand il a reçu la nourriture d'une histoire. Il redemande souvent qu’on les raconte encore et encore, sans douter de sa vérité. Dans son être intérieur, le contenu de ces récits forme en lui comme une famille qui l’entoure et le protège.

 

Le conte de fées n'est pas seulement une nourriture pour l'Esprit. Toutes les impressions ont un effet sur le corps physique. La joie stimule le cœur et les histoires féeriques, lorsqu'elles sont bien choisies, sont un véritable plaisir guérissant pour l'enfant. Une âme saine a un effet vital sur la santé du corps. 

 

Certaines personnes s'opposent quelquefois à l'apparence « horrible » qui apparaît de temps en temps dans les contes de fées. On pourrait s’accorder avec ce point de vue et souhaiter que le monde soit fait uniquement de roses et de miel. Malheureusement, il existe des forces négatives et l'enfant à qui l’on empêche de vivre ces expériences, va grandir sans développer le sens de la réalité. Il faut aussi garder à l'esprit que l’enfant a des conceptions différentes des adultes concernant ces questions.

 

Un autre point se doit d’être mentionné. Les histoires sont racontées aux enfants, dans une atmosphère de calme, sans effets dramatiques de la part de l'oratrice. Les images doivent naître de l'imagination et de l'esprit de l'enfant, sans fioritures.

ADMIN  |  © 2001-2020  |  CONCEPTION DU SITE ARTISANAL MARIEKLUNA

VISITEURS